Infos légales
    

L'approche snoezelen    

1er Forum Suisse à Fribourg
Le 14 novembre 2016

Erstes Schweizer Forum zum Thema:
Snoezelen, Freiburg am 14 november 2016

 

Le programme à découvrir à l’adresse : http://www.snoezelen-forum.org/
Vous pouvez le télécharger en cliquant ici

PROSPEKT DOWNLOAD : http://www.snoezelen-forum.org/willkommen/


Les organisateurs :

Laurent Knodt


Psychologue comportementaliste (Master 2 en sciences psychologique de l’Université de Liège, Belgique), diplômé universitaire en autisme et trouble envahissant du développement (Université de Toulouse-le-Mirail, France), diplômé universitaire en éthologie, attachement et systèmes familiaux (Université de Toulon-Var, France), spécialisé en psychiatrie adulte et psychopathologie (Universitat Autònoma de Barcelona, Espagne). Je suis formateur breveté à l’approche snoezelen de l’école belge depuis 15 ans. 

Je travaille dans le domaine de handicap sévère (autisme, polyhandicap…) depuis plus de 20 ans.

Depuis plus de 15 ans, je m'investis dans la formation des professionnels pour l'amélioration de la prise en charge des personnes vulnérables (autisme, personnes âgées, handicap...) ainsi que dans l'accompagnement des personnes dépendantes et de leur entourage proche (groupe de fratrie).

 

Verhaltenspsychologin, Diplom-Spezialistin für Autismus und für eindringliche Belästigung der Entwicklung, Diplom-Spezialistin für Verhaltensforschung, Verbindung und Familiensystem, Spezialistin in Erwachsenspchysiatrie, ich bin auch seit 15 Jahren eine geprüfte Ausbilderin für die Snoezelensmethode der belgischen Schule.

Ausbilderin für das Personal, das mit geschwächten Personen (Autismus, ältere Leute, behinderte Personen usw…) berufstätig sind.  

 

Pétrarque

Pétrarque accompagne et met en place des projets autour de l’approche Snœzelen en institutions. Le fait d'être un organisme de formation, confère à Pétrarque une méthodologie unique en France, Suisse et luxembourg pour accompagner les institutions désireuses de mettre en place ce concept. Ses 20 spécialistes spécialement formés proposent différents services : étude de faisabilité, étude des besoins, accompagnement du projet, propositions d’implantations sur plans 3D, choix du matériel, aménagement des salles Snœzelen, formation des équipes.
Vous pouvez vous inscrire : http://www.snoezelen-forum.org/inscrivez-vous/

Unser mehrfächeriges Team begleitet Institutionen und entwitckelt mit denen Projekte mit der Snoezelensmethode : Durchführbarkeitsstudie, Bedürfnissudie, Angebot von Einführungspläne in 3D, Auswahl der Einrichtungsgegenstände, Einrichtung von Snoezelenräumen, Ausbildung der Mitarbeiter.

Erstes Schweizer forum zum thema snoezelen
Erstes Schweizer forum zum thema snoezelen, Freiburg am 14 november 2016
SNOEZELEN_3 volets_Deutsch.pdf 
Document Adobe Acrobat [2.9 MB]


 

 

Les effets de la pratique Snœzelen dans la relation et la communication soignant-soigné
(Alzheimer, mémoire de DU)
Cliquez ici

Snœzelen : Une approche différente de la personne fragilisée

Snoezelen

Développé dans les années 1970 par deux jeunes Hollandais (Ad Verheul et J. Hulsegge), Le terme «Snœzelen» est la contraction de Snueffelen (renifler, sentir) et de doezelen (somnoler), que l'on pourrait traduire autour de la notion d’exploration sonsorielle et de détente et plaisir.

Proposée depuis de nombreuses années dans le cadre du handicap et du polyhandicap, cette approche se développe maintenant dans les secteurs gérontologique et psychiatrique

Plus qu'une méthode, l'approche Snœzelen est une démarche d'accompagnement, un état d'esprit, un positionnement d'écoute et d'observation, basé sur des propositions de stimulation et d'exploration sensorielles, privilégiant la notion de « prendre soin »

Cet outil médiateur est centré autour de la construction d'une sécurité psycho-corporelle, dans un cadre contenant et une relation individualisée.

Le concept s’articule autour de trois dimensions :

  • Des propositions d’expériences adaptées autour des différentes modalités sensorielles, visuelles, sonores, tactiles.
  • Le respect de la personne et de ses rythmes en lui permettant d'être actrice dans une présence empathique et attentive de la part des soignants
  • La proposition d'expériences autour du relâchement et de la réduction des tensions autorisant un mieux-être potentiel

Les résultats des expériences mises en place dans les structures d'accueil, indiquent une diminution sensible des comportements difficiles dans les temps suivant les séances.
Il s'agit dés lors de trouver le juste équilibre entre stimulation et relaxation, dans une relation respectueuse de chacun.

L'espace et ses outils

La réalisation du concept se fait en aménageant des salles spécifiques avec des équipements qui permettent la stimulation des sens ou la proposition de détente.
Les salles sont tapissées au mur comme au sol de tapis de mousse dont la couleur est choisie en fonction de l'effet proposé (vrai surtout dans les secteurs du handicap où se trouvent des personnes physiquement "turbulentes").
Le blanc correspond aux salles dans lesquelles se déroulent des séances de détente.
Les couleurs vives sont réservées aux salles à visée stimulante.

Le noir aux salles de stimulations spécifiquement visuelles.

Les tapis de mousse et matelas offrent une atmosphère confortable tout en permettant le mouvement sans risque et réponse aux mouvements du corps.

Cet effet est amplifié par l'utilisation de matelas à eau (à température du corps) ou à air.

En plus des outils proposés lors de l’aménagement de son espace multi-sensoriel, il est toujours intéressant de se constituer sa boîte à outils de petit matériel ( balles, tissus, objets médiateurs du toucher ). De même, il faut rappeler que c'est dans la qualité de la relation d'accompagnement que ces divers médiateurs peuvent prendre sens.

Rappel de quelques limites et règles :

  • Le lieu ou l'espace n'est pas une fin en soi ou un outil miracle, la démarche peut s'intégrer dans les espaces de la vie quotidienne.
  • L'espace ne doit pas être seulement une vitrine de l'établissement. - Il est essentiel d'être attentif à se garder de l'excès de stimulation.
  • Cette démarche mobilise l'accompagnant sur ses capacités relationnelles à échanger sur tous les registres.
  • Il n'existe pas d'obligations de résultats ou objectifs à atteindre en Snœzelen.
  • Se garder d'enfermer ou d'engendrer des stéréotypies.
  • Intégrée au projet d'établissement, elle doit faire l'objet d'une formation des professionnels intéressés par cette démarche.
  • Une charte institutionnelle délimitant ses règles et son cadre de réalisation invite les établissements à donner sens à la démarche.

Cet espace n'est pas seulement extérieur et visible, il est surtout et avant tout intérieur et personnel.
C'est une rencontre où la sensorialité devient médiatrice du contact avec le monde et moyen de devenir, à la croisée du corporel et du psychique.


Olivier Quentin, Bernard Godderidge, formateurs Pétrarque

Unique en France

Deux showroom multi-sensoriels mis à disposition gracieusement :
• Ris Orangis, Essonne 91
• Montpellier, Hérault 34

Venez découvrir avec ou sans "patient" sur simple rendez-vous et totalement gratuitement.

 

Interview de Ad Verheul, fondateur du concept Snœzelen.
L'interview s'est déroulée sur le stand Pétrarque
du colloque Age Village :
Approches non médicamenteuses de la maladie d'Alzheimer
le 4 novembre 2010, Paris la Vilette.

 

Ad Verheul, fondateur du concept Snoezelen à Paris convié par Pétrarque
Présentation de l'approche Snoezelen par son fondateur Hollandais Ad Verheul,
sur le colloque Age Village :
Approches non médicamenteuses de la maladie d'Alzheimer
le 4 novembre 2010.


 

Voyage au pays du Snœzelen organisé par Pétrarque,
2ème édition du 14 au 17 novembre 2010.
Télécharger le programme complet en cliquant ici.
Vous pouvez visionner la vidéo du voyage 2009 ci-dessous.

 

Le Salon de la Santé et de L'autonomie 2013, Age Village mène l'enquête sur l'approche Snoezelen. 5 vidéos qui expliquent ce qu'est cette philosophie.

Interview de Olivier Quentin, formateur Pétrarque.

Les équipements d'un espace Snoezelen.
Des colonnes à bulles.

Les fibres optiques pour travailler la vision périphérique et les contrastes visuels.

Des panneaux sonores, tactiles et un tapis interactif.

Le matelas à eau.


Merci à tous nos clients pour leur confiance
 (liste non exhaustive) :

IME Eveil de Loos (59) •  IME Louise Thuilliez henin beaumont (62) • Maison de retraite de Crédin (56) •  Hôpital Broussais (75) •  Maison de retraite Rond Royal Sablons Compiègne (60) • Maison de retraite les Jardins d’Emeraude Bischwiller (67) • Maison de retraite le Clos Fleuri Herrlisheim (67) • Résidence L’Orée du bois Soufflenheim (67) • Maison de retraite Ferrari Clamart (92) • Hôpital eau Vive Soisy S/Seine (91) •  EHPAD Les 9 Muses Issy les Moulineaux (92) • EHPAD Bon repos Noyal Pontivy (59) • MAS de Vernoux La celle S/Seine (77) • Maison de retraite Richard Conflans Ste Honorine (78) • Résidence La Croix du Gué Bouguenais (44) • Hôpital de Bolbec (76) •  EHPAD Marcelle Devaud Colombes (92) • Hôpital Joffre Dupuytrin (91) • EHPAD Cleden Cap Sizun (29) • Résidence du Parc de Bellejame (91) • Centre Infantile Raymond Lerche (76) • Bercail Saint Denis (76) • Groupe Orpea • Groupe Maison de Famille • Groupe Senior Santé • IME Louise Thuillez (62) • Hôpital de Seclin (59) • MAS de Zuydcoote (59) • Résidence Saint Jacques (75) • IEM APF de Moselle (57) • Résidence du Val de Seine (78) • Résidence Saint Remy les Chevreuses (78) • Foyer le Haut Soret (57) • Maison la Vallée des Fleurs (93) • EHPAD le Relai Tendresse (91) • CAMPS (62) • APEI Les Tournesols (59) • Résidence la Vallée de la Marne (94) • Résidence le Parc de St Charles (28) • Hôpital Fouquet (76) etc.